dimanche 30 septembre 2018

FRAGMENTATION DES PAYSAGES ET FIN DE LA CONNECTIVITE DES ECOSYSTEMES DANS LE COMPLEXE BENOUE

NECESSITE D'UNE ACTION URGENTE POUR FREINER LA FRAGMENTATION ACCÉLÉRÉE DES ÉCOSYSTÈMES DU COMPLEXE BENOUE

Le Complexe Bénoué (CB) est en réalité un vaste ensemble composé de trois Parc Nationaux majeurs (PN Bouba Ndjidda, PN Bénoué, PN Faro) entoure de 32 Zones d'Intérêt Cynégétiques (ZICs) amodiées par des Guides de Chasse professionnels (Figure 1)
Le Complexe Bénoué dans la Région du Nord Cameroun

lundi 17 septembre 2018

CONSERVATION DES AIRES PROTEGEES EN AFRIQUE: COMMENT FAIRE FACE A LA MULTIPLICATION DES MENACES A LA SURVIE DES AP AVEC PEU DE MONYENS ET EN L'ABSENCE DES PARTENAIRES TECHNIQUES ET FINANCIERS INTERNATIONAUX?

Partie I: REPENSER LA STRATÉGIE DE CONSERVATION DE L'AP

I-1-AMELIORER LA GOUVERNANCE ET LA PARTICIPATION DES LOCAUX EN RENFORCANT LE ROLES DES COLLECTIVITES LOCALES DECENTRALISEES


Après la promulgation LOI N° 2004/017 DU 22 JUILLET 2004 portant orientation de la décentralisation, le Cameroun s'est résolument inscrit dans un processus progressif de transfert des compétences aux collectivités décentralisées. L'arrêté conjoint 0000076/MINATD/MINFI/MINFOF du 26 Juin 2012 fixant les modalités de planification, d'emploi et de suivi de la gestion des revenus provenant de l'exploitation des ressources forestières et fauniques destinées aux communes et aux communautés villageoises riveraines. 
Le maire de Tchollire (en boubou) lors d'un passage dans le Parc



Le Cadre de Concertation de Acteurs de Terrain (COCAT) est une plateforme mise en place depuis 2016 dans le dans le but de la structuration et de simplifier du dialogue avec les riverains du Parc National de la et de donner un corps à la notion d'UTO (Unité Technique Opérationnelle) qui est censé regrouper toutes les principales parties prenantes et entités gravitant autour d'un Parc National. 
Photo de famille: l'autorité administrative et traditionnelle fortement représentée






Les questions et l'attention des populations conviées à l'atelier témoigne de la nécessite de simplifier et de diversifier les canaux de communications pour une meilleure comprehension des enjeux de la conservation et du lien direct qui existe avec les légitimes besoins de survie des riverains
Un vue de l'assistance à la restitution


Les premières années chaudes (2014, 2015 et 2016) ont désormais laissé place à un dialogue franc entre le Service de la Conservation du Parc National de la Bénoué et L'autorité traditionnelle (Lamidats et Chefferies). Le Cercle de Réflexion de l'Autorité Traditionnelle (CRAT) joue un rôle de conseil technique auprès du Conservateur. Une sorte de comité restreint du COCAT
conciliabule entre les Membres du CRAT et le Conservation à l'issue de l'atelier de seisibilisation


I-2  MINIMISER LE SENTIMENT D'EXCLUSION EN PARTAGEANT LES RESPONSABILITÉS EN FONCTION LA COMPOSITION SOCIOCULTURELLE DE LA SOCIÉTÉ 

I.1.1- Impliquer systématiquement les jeunes en multipliant les travaux ouvriers en sans attendre les gros financements 

Les riverains très défiants en 2014 et 2015 sont très engagés à aider le service de la conservation à maintenir quelques unes des pistes pour garder une mobilité acceptable sans laquelle il n'yaurait plus grand chose à espérer d'une aire protégée traversée de part en part par la route Nationale N°1, deux routes départementales et de nombreuses pistes rurales
Les sacs de ciments retrouve une nouvelle vie


De petits groupes de travail sont ainsi dispersé le long de la piste principale qui va de l'entrée principale du parc à Banda au campement du Buffle Noir, principale base-vie de la Conservation


Les efforts de maintenance en début de la la saison des pluies


Pas besoin de caterpillars pour drainer les nombreux bourbiers. Ils suffit de garder la motivation dans les équipes et ça tout le monde peut le faire. Drainer les mares sans délais pour limiter la formation de la boue
De nombreuses mares qui se forment à la moindre pluie rendent finalement la piste impraticable 

 Les sacs remplis de mélange de la laterite avec du sable sont recousus à la simple aiguille pour devenir des petites dalles






lundi 7 mai 2018

INITIATIVES POUR SAUVER LES AIRES PROTEGEES DU NORD CAMEROUN: PISTE 1 : LA RECHERCHE ET L'INNOVATION POUR UNE MEILLEURE CONNAISSANCE DES RESSOURCES DES AIRES PROTEGEES

LE RENFORCEMENT DU SUIVI DE LA FAUNE ET DU TRANSFERT DE COMPÉTENCE

Le confinement des riverains aux taches subalternes de pisteurs ou porteurs dans les aires protégées sans aucun rôle dans la collecte ou la gestion des données est l'une constante dans la plupart des aires protégées. Loin d'affaiblir les scientifiques et les gestionnaires qui sont des personnels temporaires , le renforcement des compétences des riverains participe à l'amélioration de l'estime de soi et à une meilleure appropriation des enjeux de la conservation par ce personnel permanent de l'aire protégée
Le Conservateur initie un groupe de pisteurs du parc à la pause et la gestion des caméra-pièges.


L'intensification de l'usage des avancées technologiques est indispensable pour une meilleure connaissance de la faune dans les aires protégées exposées aux agressions anthropiques comme c'est le cas au PNB 



La démystification des solutions technologiques nouvelles telles que les drones et la promotion de leur accès au plus grand nombre d'acteurs dans le domaine de la faune et des aires protégées est une des solutions les plus pertinentes au regard de rapports coûts/bénéfices qu'ils présentent pour les pays en voie de développement
Une équipe du Parc National de la Bénoué initie élèves spécialistes de la faune à l'usage des minidrones à Garoua


La vulgarisation de l'utilisation des vecteurs aériens (avions, ULM, drones, ballons...) quasiment absents dans la stratégie de gestion des aires protégées actuellement en vigueur au Cameroun sont certainement une des solutions à la crise sévère que traverse actuellement l'économie cynégétique et touristique au  Cameroun.


La surveillance aérienne du Parc National de la Bénoué a fortement été renforcée par l'utilisation de ULM de la ZIC 16
Le Conservateur du Parc pose devant l'ULM avant le départ pour un survol du Parc




LES ELANDS DE DERBY








LES GIRAFES
















LES PHACOCHERES



LES COBS DE BUFFON


































LES BABOUINS






LES BUBALES